banniere2014

Aurélia 8 ans décède d'un cancer et n'a pas de sépulture - Stop au cancer
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à mon Frère,
à ma Soeur, à mon Père,
à mon Oncle et à toutes
les victimes du cancer.

________________________________

Soutenez notre page
facebook

 

 

________________________________

 

 

Les cancers

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Les cancers en France
rapport 2014

________________________________

Plan cancer 3

logo-pk3

________________________________

Cancer : la vie deux ans après le diagnostic

couv-vie2ans-apres-cancer

________________________________

Mon enfant a un cancer :
comprendre et être aidé

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Observatoire Sociétal des Cancers Rapport 2013

obs-societal-cancer2013

________________________________

Usagers, votre santé
vos droits

couv-guide-usagers2014

________________________________

Ipagination
"L'écriture solidaire"

ob_975bfb_affiche-ipagination-stopaucancer
Des auteurs pour dire stop au cancer

________________________________

La Revue de Presse

ob_043072_revue-de-presse

________________________________

Diaporamas

ob_941384_diaporama

________________________________

Youandme Cancer,
la vidéo

youandme-cancer_logo.jpg

________________________________

Les partenaires

Banniere-groupe-Cancer-et-Partages.jpg


logo-ipagination2.jpg


Santé et maladie

Cancer sur PasseportSante


Carenity.jpg

 

logo-cancer-jeune-parent.jpg


________________________________


 

logo-double-peine

 
 
 
 
 
 

Publié par Hervé TISSIER

Aurélia 8 ans décède d'un cancer et n'a pas de sépulture

On dit que le cancer ne connaît pas de distinction d’âge. Malheureusement Aurélia et ses parents ne le savent que trop bien. Nous sommes en février, des symptômes inquiètent les parents de la petite fille, qui consultent les médecins. Le diagnostic tombe et est sans appel Aurélia souffre d’une tumeur au tronc cérébral, inopérable. Pas le temps de se préparer au pire. Seulement 3 semaines se sont écoulés. Nous sommes le 2 mars et Aurélia vient de partir rejoindre les étoiles.

Comme si cela ne suffisait pas, comme si le cancer ne propageait pas assez de souffrances aux malades ainsi qu'à la famille et aux proches, en l’occurrence aux parents de la petite Aurélia, à croire que non puisque la double peine leur est infligée ! Les parents d’Aurélia pour qui tout est allé bien trop vite et qui en plus traversent de graves difficultés financières, à tel point qu’ils n’ont pas pu lui offrir de vraies obsèques. Leur enfant est inhumée dans un caveau communal anonyme du cimetière dans un village voisin. Je n’ose imaginer le ressenti des parents.

C’est parce qu'il y aura toujours des situations insupportables, et c’est parce que les pouvoirs publics ne peuvent pas tout régler que la solidarité se met en place lorsque cela devient nécessaire. Aussi, des associations de parents d’élèves touchés par cette histoire, ont décidé de faire jouer cette belle chaine solidarité en y associant les enseignants et la municipalité, afin de récolter des dons pour qu’Aurélia ait la sépulture qu’elle mérite d’avoir comme tout un chacun. A en croire France 3, la générosité a bien été au rendez-vous, avec l’implication de proches, de particuliers mais aussi d’entreprises, qui ont mis les mains à la poche. A tel point que non seulement les parents d’Aurélia pourront payer une « vraie tombe » mais en plus l’argent de la collecte non dépensé sera reversé à des associations en faveur de la lutte contre le cancer.

Repose en paix Aurélia.

Ce drame se déroule en France à notre époque, en 2014, là où il est dit que les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit, mais visiblement pas dans la mort.

Avec 350 000 nouveaux cancers diagnostiqués chaque année en France, avec le nombre de foyer qui rencontre ou vont rencontrer des difficultés financières, combien de petite Aurélia, combien de femmes et d’hommes, combien de parents doivent ou devront lutter contre la maladie et la précarité, la pauvreté ou la misère ? Et même de façon passagère, quand ces situations vous touches en plus de la maladie, la guérison physique et psychologique en est fortement perturbée.

Et ne nous leurrons pas même avec toute la bonne volonté du monde, le plan cancer 3 n’a pas pour vocation et encore moins les moyens d’enrayer la pauvreté dans notre pays.

Il nous faut donc revoir notre modèle de société, réformer nos institutions et surtout de revenir à des fondamentaux plus axés sur l’HUMAIN et moins sur l’économie, sinon les hommes, femmes et enfants que nous sommes seront pour certains dans des situations plus qu'alarmante.

Illustration : Petite fille triste par Elodie

 

________________________________________________________________________________

 

Rejoindre le groupe
Cancer et Partages
Consultez la page
Cancer et Partages
fbbleu.png Photo-groupe-cancer-et-part.jpg

 

A propos de Cancer et Partages :

Ce groupe est né de la lutte commune de patients et proches contre des aberrations administratives, législatives, conjointes à une inhumanité d'un système soit disant aidant. De là, naissent des situations alliant précarité et désespoir, entrainant parfois plus bas que la maladie des familles entières [...]
 


Stop au cancer sur facebook


 

Commenter cet article