banniere2014

VIDEO. D'anciens malades du cancer réclament un droit à l'oubli - Stop au cancer
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à mon Frère,
à ma Soeur, à mon Père,
à mon Oncle et à toutes
les victimes du cancer.

________________________________

Soutenez notre page
facebook

 

 

________________________________

 

 

Les cancers

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Les cancers en France
rapport 2014

________________________________

Plan cancer 3

logo-pk3

________________________________

Cancer : la vie deux ans après le diagnostic

couv-vie2ans-apres-cancer

________________________________

Mon enfant a un cancer :
comprendre et être aidé

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Observatoire Sociétal des Cancers Rapport 2013

obs-societal-cancer2013

________________________________

Usagers, votre santé
vos droits

couv-guide-usagers2014

________________________________

Ipagination
"L'écriture solidaire"

ob_975bfb_affiche-ipagination-stopaucancer
Des auteurs pour dire stop au cancer

________________________________

La Revue de Presse

ob_043072_revue-de-presse

________________________________

Diaporamas

ob_941384_diaporama

________________________________

Youandme Cancer,
la vidéo

youandme-cancer_logo.jpg

________________________________

Les partenaires

Banniere-groupe-Cancer-et-Partages.jpg


logo-ipagination2.jpg


Santé et maladie

Cancer sur PasseportSante


Carenity.jpg

 

logo-cancer-jeune-parent.jpg


________________________________


 

logo-double-peine

 
 
 
 
 
 

Publié par Hervé TISSIER

VIDEO. D'anciens malades du cancer réclament un droit à l'oubli

Malgré leur guérison, ces clients se voient imposer des surprimes ou des emprunts beaucoup plus chers par les banques ou les assurances. 

 

 

"Il est difficile d'obtenir des assurances sur les emprunts quand on a été victime d'un cancer", témoigne Valérie Hinaux, 47 ans, fondatrice de l'entreprise intermède cancer. C'est pour cette raison que le gouvernement envisage de légiférer afin d'accorder un "droit à l'oubli" aux malades qui guérissent d'un cancer. Objectif : éviter toute discrimination face aux banques ou aux assureurs.

En effet, même guéris, ces clients ne sont pas toujours considérés comme tels par les banques ou les assurances. Ils se voient alors imposer des surprimes ou des emprunts beaucoup plus chers. Par exemple, quatre ans après son cancer, Valérie Hinaux a tenté d'emprunter pour monter son entreprise. En vain. L'année suivante, elle retente sa chance. Cela, passe mais elle doit payer une cotisation quatre fois supérieure à celle habituellement établie.

Discrimination ou différenciation ?

"Moi, je n'ai qu'une envie, c'est d'avoir mon chez moi, indique Mathieu Koehler, président des jeunes solidarité cancer, six ans après avoir été traité d'un cancer d'un du système lymphatique. Actuellement, je suis locataire et c'est volontaire parce que je sais que faire un dossier auprès des banques et des assurances, c'est compliqué."

"Il ne faut pas confondre discrimination et différenciation, estime Agnès Canarelli, de la fédération française des sociétés d'assurance. Nous faisons un métier dans lequel on est obligé de se servir de critères pour définir un prix."

 

A propos du plan cancer 3

______________________________________________________________________________________________

(MATTHIEU BOISSEAU, PHILIPPE MAIRE, PASCAL CARON / FRANCE 2)
Par Francetv info avec Reuters
Mis à jour le 05/03/2015 | 17:26, publié le 05/03/2015 | 14:09

 


Stop au cancer sur facebook


 

Rejoindre le groupe
Cancer et Partages
Consultez la page
Cancer et Partages
fbbleu.png Photo-groupe-cancer-et-part.jpg

 

 

A propos de Cancer et Partages :

Ce groupe est né de la lutte commune de patients et proches contre des aberrations administratives, législatives, conjointes à une inhumanité d'un système soit disant aidant. De là, naissent des situations alliant précarité et désespoir, entrainant parfois plus bas que la maladie des familles entières [...]

 

Commenter cet article