banniere2014

Cancer, précarité : appel aux médias - Stop au cancer
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à mon Frère,
à ma Soeur, à mon Père,
à mon Oncle et à toutes
les victimes du cancer.

________________________________

Soutenez notre page
facebook

 

 

________________________________

 

 

Les cancers

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Les cancers en France
rapport 2014

________________________________

Plan cancer 3

logo-pk3

________________________________

Cancer : la vie deux ans après le diagnostic

couv-vie2ans-apres-cancer

________________________________

Mon enfant a un cancer :
comprendre et être aidé

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Observatoire Sociétal des Cancers Rapport 2013

obs-societal-cancer2013

________________________________

Usagers, votre santé
vos droits

couv-guide-usagers2014

________________________________

Ipagination
"L'écriture solidaire"

ob_975bfb_affiche-ipagination-stopaucancer
Des auteurs pour dire stop au cancer

________________________________

La Revue de Presse

ob_043072_revue-de-presse

________________________________

Diaporamas

ob_941384_diaporama

________________________________

Youandme Cancer,
la vidéo

youandme-cancer_logo.jpg

________________________________

Les partenaires

Banniere-groupe-Cancer-et-Partages.jpg


logo-ipagination2.jpg


Santé et maladie

Cancer sur PasseportSante


Carenity.jpg

 

logo-cancer-jeune-parent.jpg


________________________________


 

logo-double-peine

 
 
 
 
 
 

Publié par Hervé TISSIER

appel-medias



Publiée par agitation sur son blog "tumeur oui mais la vie", cet appel aux médias sous forme de lettre ouverte, a pour but de réclamer le soutien et, de relayer les malades qui réclament de la part de l'état, plus d'engagements et de moyens pour combattre le cancer et ses ravages. C'est notamment la précarité qui touche de plus en plus de personnes atteintes qui est pointées du doigt. Tous sont concernés ! Presse, magazine, quotidien...mais aussi médias comme internet. Les réseaux sociaux permettant plus facilement la diffusion des messages des internautes souhaitant se faire entendre, c'est à nous tous de relayer et d'aider à faire passer ce message aux intéressés et, qui nous concerne tous !

 

 

 

 


 

 


"Je m'adresse à vous aujourd'hui, parce que nous sommes tant et trop, à nous retrouver dans des situations sociales, médicales, psychologiques totalement inhumaines. Hors bon nombre de ces situations découlent de lois inadaptées, de budgets sans doute mal attribués, de gestions douteuses ou trop laxistes, au moins durant un temps; donc, des politiques et de leurs choix.

 

Infirmière depuis 20 ans, malade depuis 2010, mon constat est le même :
malades, proches, soignants, nous sommes tous en souffrance.

 

Professionnelle, j'ai vécu les restrictions budgétaires, nous privant d'effectifs et de matériels. Vécu le désarroi voire, le désespoir des équipes et des proches, parce que nous ne pouvions pas répondre aux besoins de nos patients. La surcharge des urgences et des services, la souffrance physique et psychique de tous. Au cours de ces 20 années j'ai vu les conditions se détériorer, l'essentiel être abandonné : l'individu.

 

Est arrivé le temps des accréditations soit disant pour améliorer le système de santé. Du temps en réunion pour les soignants pour trouver les solutions (mais on ne leur demandera ou ne tiendra pas ou si peu compte de leur avis "pratique "), des obligations d'uniformité discernant peu ou pas les moyens des établissements (de l'hôpital local au CHU).

 

Alors partout on assiste aux rénovations, extensions, des couleurs sur les façades, des halls d'entrées lumineux, des hôtesses d'accueil, une nouvelle signalétique, des tracés dérisoires au sol assurant soit- disant la confidentialité...

 

Du paraitre !!!

 

Et, lorsque l'on pousse les portes des services........... :

 

Pour ceux qui ont été refaits, la plupart ne sont pas plus fonctionnels voire moins. Les distances à parcourir pour les soignants sont allongées : des blocs opératoires éloignés des services de chirurgies, uniquement des chambres individuelles (pour le confort du malade ? pas pour tous : des couples séparés entre autre...). Pas plus de personnel, donc plus d'attente pour les patients et, une course toujours plus effrénée pour tous ; de vrais labyrinthes, ou se perdent aussi les familles.

 

Comme les budgets sont serrés plans et travaux sont précipités..... Des fenêtres non hermétiques au-dessus des plans à langer en maternité..., des stores ne fonctionnant pas, des télécommandes ultra modernes ou sont concentrées trop de fonctions, pour qu'un patient fatigué puisse s'y retrouver...., des chambres trop petites pour qu'une infirmière puisse être à l'aise lors du soin si elle entre avec son charriot (.?!..)…….

 

Quant à ceux qui ont été laissé de côté en attente, oubliés, non prioritaires ???

 

Des couloirs sombres, des lits insuffisants, du mobilier plus qu’usagé....pas d'espace d'accueil ou repos pour les proches, et toujours pas assez de personnel et le manque de matériel.

 

Malade, je ne peux que constater les mêmes choses.

 

Egalement victime d'un article du code de la sécurité sociale, inadapté à notre système socio-économique actuel, je découvre en plus de la peine, de la douleur et de la lutte contre la maladie, les problèmes sociaux qui en découlent, jusqu'à la précarité, laquelle tue aussi.

 

Et comme si ce n’était pas suffisant, s’ajoute le manque d’information et/ou de clarté des administrations.

 

Les services sociaux des établissements de santé, épaulés par quelques associations de bénévoles font de leur mieux, mais ne peuvent répondre aux besoins. Pas plus la CPAM que la CAF diffusent ou orientent dès le début de la prise en charge d’une longue maladie ou, suite à un accident invalidant.

 

Aucun document accessible au public ne mentionne la modification des droits sociaux (ex : perte des prestations en nature, lors du congé parental ou formation de pôle emploi ; nombre d’heures nécessaires pour prétendre sur une longue durée aux indemnités journalières…). Juste quelques documents succincts, incomplets sur les aides pouvant être attribuées, déposés sur des présentoirs que personne ne regarde.

 

Confronté aux problèmes administratifs, financiers, c’est alors au patient de solliciter, les services, chercher les textes de lois, contester les décisions, aller en justice….Ou trouve-t-il l’énergie, le temps, les fonds ?

 

N’est-ce pas une aberration ?

 

Grace aux réseaux sociaux et à la solidarité, nous tentons de tous rester la tête hors de l'eau. No us essayons aussi de faire changer les choses.

 

http://stop-au-cancer.over-blog.com/

 

http://tumeurouimaislavie.eklablog.com/l-autre-combat-des-lois-inadaptees-double-peine-c18834455

 

http://www.facebook.com/groups/Canceretpartages/

 

Nous errons hélas de promesses non tenues, en non réponse.....

 

Nous savons que les lois peuvent être revues, crise ou pas, que les priorités peuvent être changées: l'humain simplement l'humain au cœur des études et des décisions.

 

Les législateurs ne le sont-ils pas ??

 

Nous avons besoin de vous : médias !

 

Vous avez le pouvoir de relayer l'information, d'interroger les politiques, de nous aider à être entendus, regardés, reconnus. La maladie n'est pas un tabou. Oui, elle est difficile à regarder en face, elle l'est bien plus à vivre ; et si l'on doit en mourir pourquoi seule l'élite aurait le droit de le faire en toute décence ?

 

La priorité d'un pays n'est-elle pas de permettre à chacun de vivre dignement, de vivre, bien portant ou malade, mais de vivre ??

 

2013 : aidez-nous !! Parce qu'il n'est pas acceptable que des gens souffrent des heures, meurent seuls ou avec leurs proches désespérés et non accompagnés, que d'autres cessent leurs traitements par manque de moyens, que des professionnels abandonnent !....
 

« le droit de ne pas être en guerre..."



Par agitation dans L'autre combat..des lois inadaptées...double peine ! le 17 Janvier 2013 à 14:00
 


 

 

Rejoindre le groupe
Cancer et Partages
Consultez la page
Cancer et Partages
fbbleu.png Photo-groupe-cancer-et-part.jpg

 

A propos de Cancer et Partages :

Ce groupe est né de la lutte commune de patients et proches contre des aberrations administratives, législatives, conjointes à une inhumanité d'un système soit disant aidant. De là, naissent des situations alliant précarité et désespoir, entrainant parfois plus bas que la maladie des familles entières [...]

 


stop au cancer sur facebook


 

 

Commenter cet article