banniere2014

La prise en compte des conséquences sociales du cancer - Stop au cancer
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à mon Frère,
à ma Soeur, à mon Père,
à mon Oncle et à toutes
les victimes du cancer.

________________________________

Soutenez notre page
facebook

 

 

________________________________

 

 

Les cancers

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Les cancers en France
rapport 2014

________________________________

Plan cancer 3

logo-pk3

________________________________

Cancer : la vie deux ans après le diagnostic

couv-vie2ans-apres-cancer

________________________________

Mon enfant a un cancer :
comprendre et être aidé

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Observatoire Sociétal des Cancers Rapport 2013

obs-societal-cancer2013

________________________________

Usagers, votre santé
vos droits

couv-guide-usagers2014

________________________________

Ipagination
"L'écriture solidaire"

ob_975bfb_affiche-ipagination-stopaucancer
Des auteurs pour dire stop au cancer

________________________________

La Revue de Presse

ob_043072_revue-de-presse

________________________________

Diaporamas

ob_941384_diaporama

________________________________

Youandme Cancer,
la vidéo

youandme-cancer_logo.jpg

________________________________

Les partenaires

Banniere-groupe-Cancer-et-Partages.jpg


logo-ipagination2.jpg


Santé et maladie

Cancer sur PasseportSante


Carenity.jpg

 

logo-cancer-jeune-parent.jpg


________________________________


 

logo-double-peine

 
 
 
 
 
 

Publié par Hervé TISSIER


social



Le volet social du programme personnalisé de soins (PPS)


Destiné à être remis à tous les malades dès le début de leur prise en charge, en relais immédiat du dispositif d'annonce, le programme personnalisé de soins (PPS) permet de formaliser la proposition de prise en charge thérapeutique.
 

Intégrant un volet social, il est également le support de l’accompagnement social mis en oeuvre pour les malades qui en ont besoin.
 

Le volet social comporte les coordonnées de la personne ayant réalisé le bilan social, celles de l'assistance sociale, les informations relatives au bilan social réalisé lors de l'annonce et des différentes consultations sociales. Les actions mises en oeuvre à la suite de l'évaluation sociale (signalement, plan d'aide, etc.) peuvent être mentionnées avec l'accord du malade, de même que les mesures entreprises dans le cadre de la préparation de l'après-cancer et notamment les éléments liés à l'emploi.

 

Détection sociale précoce et accompagnement social dans les 35 expérimentations du parcours personnalisé pendant et après le cancer (Mesure 25, actions 25.1 et 25.2)
 

Dans les 35 expérimentations pilotes (cf. chapitre 5), une situation de fragilité sociale a été détectée chez 32 % des patients atteints de cancer sur les 9 200 inclus dans un parcours personnalisé. Les infirmiers coordonnateurs ont utilisé une fiche de détection de la fragilité sociale établie en concertation avec les équipes pilotes et des professionnels du travail social (action 26.2) permettant le repérage précoce et si besoin l’orientation vers le service social. Deux tiers des patients chez qui une situation de fragilité sociale avait été détectée, ont nécessité une prise en charge sociale (INCa, 2012).

 

 

Le programme personnalisé de l’après-cancer (PPAC) (action 25.3)
 

Le PPAC a été testé dans les 35 expérimentations du parcours personnalisé, pour permettre un suivi global prenant en compte le risque de second cancer (cf. Section 3.7 « La prévention tertiaire »), les séquelles de la maladie et des traitements, leur retentissement sur la qualité de vie, ainsi que les besoins en soins de support (prise en charge de la douleur, diététique, oncopsychologie…). Établi en concertation avec le médecin traitant, le PPAC doit également permettre d’identifier les différents relais sociaux et médicosociaux de proximité. Un PPAC a été remis à un tiers des 3 000 patients en phase d’après-cancer au terme des expérimentations (INCa, 2012).
 

La mise en oeuvre d'un PPAC pour les patients traités dans l'enfance et l'adolescence fait l'objet d'une expérimentation particulière, lancée en 2010. Pour cette population, le PPAC doit s'inscrire sur le court, moyen et long terme compte tenu de l'espérance de vie de ces patients.

 

Pratiques de coopération entre équipes de soins et maisons départementales des personnes handicapées
 

Afin de mieux prendre en compte les situations de handicap des personnes atteintes de cancer en raison de la maladie ou des conséquences des traitements, les coopérations entre équipes de soins et maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ont été expérimentées en 2011 par la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie), en partenariat avec l’INCa. Cette action spécifique, inscrite dans le cadre de l’expérimentation des parcours personnalisés pendant et après le cancer, a été conduite dans 8 départements. Les outils et processus de coordination définis dans le rapport final publié en février 2012 vont être déployés auprès de l’ensemble des départements.

 

L’information des malades
 

La nouvelle édition actualisée du guide Cancer Info « Démarches sociales et cancer », publiée en mai 2012, recense l’ensemble des dispositifs destinés aux personnes atteintes de cancer et leurs droits (INCa/Ligue, 2012).

Parallèlement, un annuaire départemental des professionnels du secteur social destiné aux malades, élaboré par la Ligue nationale contre le cancer, fait l’objet d’une expérimentation dans 15 départements.

 

 

Extrait du rapport :  La situation du cancer en France en 2012 , publié par l'Inca.

 


 

 

Rejoindre le groupe
Cancer et Partages
Consultez la page
Cancer et Partages
fbbleu.png Photo-groupe-cancer-et-part.jpg

 

A propos de Cancer et Partages :

Ce groupe est né de la lutte commune de patients et proches contre des aberrations administratives, législatives, conjointes à une inhumanité d'un système soit disant aidant. De là, naissent des situations alliant précarité et désespoir, entrainant parfois plus bas que la maladie des familles entières [...]

 


stop au cancer sur facebook


 

Commenter cet article