banniere2014

Qu'est ce que le cancer colorectal ? - Stop au cancer
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est dédié à mon Frère,
à ma Soeur, à mon Père,
à mon Oncle et à toutes
les victimes du cancer.

________________________________

Soutenez notre page
facebook

 

 

________________________________

 

 

Les cancers

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Les cancers en France
rapport 2014

________________________________

Plan cancer 3

logo-pk3

________________________________

Cancer : la vie deux ans après le diagnostic

couv-vie2ans-apres-cancer

________________________________

Mon enfant a un cancer :
comprendre et être aidé

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Observatoire Sociétal des Cancers Rapport 2013

obs-societal-cancer2013

________________________________

Usagers, votre santé
vos droits

couv-guide-usagers2014

________________________________

Ipagination
"L'écriture solidaire"

ob_975bfb_affiche-ipagination-stopaucancer
Des auteurs pour dire stop au cancer

________________________________

La Revue de Presse

ob_043072_revue-de-presse

________________________________

Diaporamas

ob_941384_diaporama

________________________________

Youandme Cancer,
la vidéo

youandme-cancer_logo.jpg

________________________________

Les partenaires

Banniere-groupe-Cancer-et-Partages.jpg


logo-ipagination2.jpg


Santé et maladie

Cancer sur PasseportSante


Carenity.jpg

 

logo-cancer-jeune-parent.jpg


________________________________


 

logo-double-peine

 
 
 
 
 
 

Publié par Hervé TISSIER

dépistage-cancer-colorectal

 

 

Le cancer colorectal est l'un des cancers les plus fréquent. Il se développe dans une très grande majorité des cas à partir d'une excroissance de la paroi du côlon appelée polype. Tous les polypes ne se transforment toutefois pas en cancer : seuls ceux qui ont atteint une certaine taille (plus de 1 cm) et sont de type adénomateux (adénomes) et villeux sont susceptibles de se transformer en tumeur cancéreuse. Il est donc très important de dépister ces tumeurs encore bénignes et de les traiter de façon simple afin d'éviter l'apparition d'un cancer.

 

 

Quels sont les facteurs favorisants du cancer colorectal ?

 

Différents facteurs peuvent favoriser l'évolution vers un cancer :

 

• L'âge

Le cancer colorectal est exceptionnel avant l'âge de cinquante ans. La fréquence du cancer augmente ensuite rapidement avec l'âge : l'âge moyen au moment du diagnostic est de 69,5 ans pour les hommes et 72,8 ans pour les femmes.

 

• L'alimentation

Un régime riche en graisses et pauvre en fibres serait à l'origine d'un risque plus élevé de cancer colo rectal. Ceci expliquerait pourquoi cette pathologie est davantage rencontrée dans les pays riches que dans les pays pauvres (où les fibres prédominent dans l'alimentation). Il n'a cependant pas été prouvé qu'un régime diététique à base de fibres pouvait empêcher la survenue d'un cancer colo rectal.

 

• Une prédisposition génétique

- Elle est représentée essentiellement par la polypose colique familiale. Les membres de ces familles présentent de nombreux polypes adénomateux qui dégénèrent avant l'âge de 40 ans. Cette affection rend compte de moins de 1 % des cancers colorectaux.


- Le syndrome du cancer colorectal héréditaire sans polype ou syndrome de Lynch est exceptionnel : il est lié à la mutation de certains gènes qui entraîne l'apparition d'un cancer en l'absence de lésions précancéreuses à type d'adénome.

- Les sujets apparentés au premier degré à des patients atteints de cancer colorectal (risque multiplié par 2 ou 3).

 

• L'existence d'une maladie inflammatoire chronique

- La rectocolite hémorragique augmente le risque de cancer surtout quand tout le côlon est atteint et après plusieurs années d'évolution (10 ans).


- La maladie de Crohn exposerait également à un risque plus élevé de cancer colorectal en cas d'atteinte étendue et de début précoce de la maladie.

 

A qui s'adresse le dépistage ?

Ces différents éléments permettent de définir des groupes de population à risque plus ou moins élevé de développer un cancer colo rectal et d'orienter la politique de dépistage :

 

- Par coloscopie répétée à intervalle régulier chez les sujets présentant des adénomes, ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer et appartenant à une famille prédisposée et bien sûr devant des symptômes évocateurs (hémorragies rectales, diarrhée ou constipation d'apparition récente)

 

- Après l'âge de 50 ans dans toute la population par la recherche de sang dans les selles (hémoccult). Dans les cas positifs, une coloscopie peut permettre de diagnostiquer des polypes (et de les enlever) ou un cancer débutant qui pourra être opéré avec de bons résultats.

 

Comment le cancer colorectal évolue-t-il ?

 

L'évolution du cancer dépend

- de sa localisation

- de l'importance de l'envahissement de la paroi du côlon par la tumeur

- de l'existence d'une atteinte ganglionnaire

- de l'existence d'une dissémination à distance (métastases) qui peut atteindre par ordre de fréquence, foie, poumon péritoine, os et cerveau.

 

En cas de tumeur superficielle (stade 1), la survie après l'intervention est excellente (supérieure à 90 %). Ceci justifie pleinement le dépistage qui permet de traiter des tumeurs peu étendues avec un très bon résultat.

 

Dans les cas plus évolués, les progrès thérapeutiques (chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie) ont considérablement amélioré le pronostic de ce cancer au cours des deux dernières décennies.

 

Article écrit par Yamen DJOBBI pour stop au cancer

En savoir plus :
Cancer du colon : www.cancer-colon.info
Cancer colorectal : www.cancer-colorectal.com

 

 


stop au cancer sur facebook




Commenter cet article