banniere2014

Travailler pendant et après le cancer - Stop au cancer
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est dédié à mon Frère,
à ma Soeur, à mon Père,
à mon Oncle et à toutes
les victimes du cancer.

________________________________

Soutenez notre page
facebook

 

 

________________________________

 

 

Les cancers

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Les cancers en France
rapport 2014

________________________________

Plan cancer 3

logo-pk3

________________________________

Cancer : la vie deux ans après le diagnostic

couv-vie2ans-apres-cancer

________________________________

Mon enfant a un cancer :
comprendre et être aidé

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Observatoire Sociétal des Cancers Rapport 2013

obs-societal-cancer2013

________________________________

Usagers, votre santé
vos droits

couv-guide-usagers2014

________________________________

Ipagination
"L'écriture solidaire"

ob_975bfb_affiche-ipagination-stopaucancer
Des auteurs pour dire stop au cancer

________________________________

La Revue de Presse

ob_043072_revue-de-presse

________________________________

Diaporamas

ob_941384_diaporama

________________________________

Youandme Cancer,
la vidéo

youandme-cancer_logo.jpg

________________________________

Les partenaires

Banniere-groupe-Cancer-et-Partages.jpg


logo-ipagination2.jpg


Santé et maladie

Cancer sur PasseportSante


Carenity.jpg

 

logo-cancer-jeune-parent.jpg


________________________________


 

logo-double-peine

 
 
 
 
 
 

Publié par Hervé TISSIER

5841998 sL’impact du cancer sur la vie professionnelle
 

Le cancer a un impact important sur la vie professionnelle comme le montrent les différentes études menées et les travaux de recherche réalisés retracés dans le rapport « Situation de travail et trajectoires professionnelles des actifs atteints de cancer » publié par l’INCa et la Fondation ARC en 2012.
 

Reprise de l’emploi différenciée pour les hommes et les femmes

 

Selon l’étude sur les conditions de vie deux ans après le diagnostic de la Drees (cf. Tableau 53), 21% des personnes n’ont jamais interrompu leur activité pour arrêt maladie. Dans le sous-échantillon des personnes âgées de 57 ans et moins, qui étaient en emploi au moment du diagnostic et qui le sont toujours deux ans plus tard, l’enquête révèle que les femmes reprennent leur activité professionnelle plus progressivement que les hommes à cause, vraisemblablement, de contraintes sociales (économiques, représentations) plus prononcées.

 
 

Évolution du taux de reprise global de l’activité selon le sexe

 

  Au diagnostic
(2002)

6 mois après

le diagnostic

12 mois après

le diagnostic

18 mois après

le diagnostic

24 mois après

le diagnostic

Hommes 27,1 % 52,6 % 64,1 % 69,5 % 74,3 %
Femmes 17,3 % 38,2 % 59,2 % 69,1 % 77,9 %

Tableau 53. Source : Données Drees (Le Corroller-Soriano, 2008)

 

 

Perte d’emploi pour 1 personne sur 5 

 

Chez les personnes exerçant une activité professionnelle au moment d’un diagnostic de cancer (soit 4 patients sur 10, d’après l’enquête de la Drees 2004), près de 20 % ne sont plus en emploi — qu’elles l’aient perdu ou quitté — deux ans après le diagnostic. On constate cependant :
 

  • des variations selon les localisations de cancer : par exemple, le taux de reprise dutravail deux ans après le diagnostic est supérieur à 80 % pour les cancers de la thyroïde,de la prostate, du sein, mais seulement de 38 % pour les cancers du poumon (enquêteDrees 2004 ; Sevellec M., 2008) ;
  • des disparités selon le type d’emploi : par exemple, les ouvriers, employés,agriculteurs, artisans, commerçants touchés par le cancer ont une probabilité plusforte de perdre leur emploi que les cadres, ou les chefs d’entreprise (Paraponaris,2004).


Des problèmes de santé qui pèsent sur l’activité professionnelle


Parmi les personnes en activité professionnelle dans les deux ans suivant le diagnostic de cancer, deux tiers se déclarent plus rapidement fatiguées qu’auparavant et ressentent des séquelles physiques et psychologiques de la maladie ou des traitements : gênes dans les mouvements, douleurs, troubles du sommeil, troubles de la mémoire et de la concentration. Elles sont également davantage confrontées aux troubles dépressifs et anxieux que la population générale (Sevellec M., 2008).

 

 

Les obstacles à la réinsertion professionnelle des personnes atteintes de cancer
 

Des dispositifs d’aide à la réinsertion professionnelle efficients mais encore inégalement activés
 

Selon l’étude menée en Île-de-France, parmi les personnes en activité professionnelle deux ans après un diagnostic de cancer, seul 1 travailleur sur 4 a bénéficié d’une visite de préreprise avec le médecin du travail et 1 poste sur 2 a fait l’objet d’aménagements (Sevellec M., 2008).

 

Les personnes atteintes de cancer qui bénéficient d’aménagements des conditions de travail ont un taux de reprise significativement plus élevé que celles qui n’en bénéficient pas (Waser A. M, 2010).


 

Des discriminations dans la vie professionnelle
 

Selon l’enquête de la Drees réalisée en 2004 (Le Corroller-Soriano A, 2008), 1 actif sur 5 atteint de cancer (18 %) déclarait avoir fait l’objet de mesures discriminatoires de son employeur : pertes de responsabilité (43 %), réaménagements non sollicités dans les responsabilités (31 %), refus de promotion ou d’augmentation (21 %).

 

Les représentations sociales du cancer constituent également un frein à la reprise du travail
 

Une majorité de Français (51 %) considère toujours que « lorsqu’on a un cancer, on n’est plus capable de travailler comme avant » (Baromètre cancer 2010). Cette proportion est en diminution (56 % en 2005), témoignant d’une évolution progressive des mentalités.
 

 

Avancées et pistes de réflexion en faveur du maintien et du retour à l’emploi des personnes atteintes de cancer

 

Un rapport de synthèse « Situations de travail et trajectoires professionnels des actifs atteints de cancer » (INCa/Fondation ARC, 2012) présente les résultats de plusieurs travaux de recherche sur cette thématique. Il fait suite à un appel à projets de recherche lancé conjointement par l’INCa et la Fondation ARC visant à explorer les conséquences de la maladie et de ses traitements sur la situation de l’emploi et de travail des personnes atteintes de cancer. Les six projets soutenus et menés dans ce cadre sur la période 2007-2010 ont permis à travers des approches quantitatives et qualitatives de mesurer et de mieux comprendre l’impact de la maladie sur les trajectoires professionnelles des actifs atteints de cancers (avec la description d’un modèle de retour à l’emploi après un cancer sur un mode dynamique par exemple) en prenant en compte les dimensions sociales des personnes atteintes et le type de cancer, la nature de l’entreprise, le type d’emploi occupé ou la nature du contrat, la mobilisation des acteurs concernés (médecins de travail, la direction des ressources humaines, associations de malades…). Un nouvel appel à projets de recherche en sciences humaines et sociales sur la thématique « Cancer et emploi » a été lancé par l’INCa fin 2011 ; trois projets ont été retenus en mai 2012 et vont être financés sur une durée de 24 à 36 mois.

 

La problématique de la vie professionnelle après un diagnostic de cancer est également explorée dans le cadre de l’Observatoire sociétal des cancers (Ligue nationale contre le cancer, premier rapport de l’Observatoire sociétal des cancers, 2012).

 

Dans le cadre du Plan cancer 2009-2013, un état des lieux des dispositifs mobilisables pour le retour et le maintien dans l’emploi est en cours d’élaboration, sous le pilotage du ministère chargé de l’emploi (DGEFP) avec l’ensemble des acteurs institutionnels impliqués et les associations de patients et d’usagers (Ligue, CISS). Il permettra d’enrichir les outils et supports d’information mis à la disposition des patients, des professionnels et des employeurs (Cancer Info, Santé Info droits, site www.travailler-mieux.gouv.fr, etc.).

 

 

Extrait du rapport :  La situation du cancer en France en 2012 , publié par l'Inca.

 


 

 

Rejoindre le groupe
Cancer et Partages
Consultez la page
Cancer et Partages
fbbleu.png Photo-groupe-cancer-et-part.jpg

 

A propos de Cancer et Partages :

Ce groupe est né de la lutte commune de patients et proches contre des aberrations administratives, législatives, conjointes à une inhumanité d'un système soit disant aidant. De là, naissent des situations alliant précarité et désespoir, entrainant parfois plus bas que la maladie des familles entières [...]

 


stop au cancer sur facebook


  illustration : Copyright (c) 123rf.com 123 RF Stock Photos

Commenter cet article