banniere2014

Rapport annuel sur la situation de la chimiothérapie des cancers - Stop au cancer
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est dédié à mon Frère,
à ma Soeur, à mon Père,
à mon Oncle et à toutes
les victimes du cancer.

________________________________

Soutenez notre page
facebook

 

 

________________________________

 

 

Les cancers

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Les cancers en France
rapport 2014

________________________________

Plan cancer 3

logo-pk3

________________________________

Cancer : la vie deux ans après le diagnostic

couv-vie2ans-apres-cancer

________________________________

Mon enfant a un cancer :
comprendre et être aidé

ob_975bfb_les-cancers

________________________________

Observatoire Sociétal des Cancers Rapport 2013

obs-societal-cancer2013

________________________________

Usagers, votre santé
vos droits

couv-guide-usagers2014

________________________________

Ipagination
"L'écriture solidaire"

ob_975bfb_affiche-ipagination-stopaucancer
Des auteurs pour dire stop au cancer

________________________________

La Revue de Presse

ob_043072_revue-de-presse

________________________________

Diaporamas

ob_941384_diaporama

________________________________

Youandme Cancer,
la vidéo

youandme-cancer_logo.jpg

________________________________

Les partenaires

Banniere-groupe-Cancer-et-Partages.jpg


logo-ipagination2.jpg


Santé et maladie

Cancer sur PasseportSante


Carenity.jpg

 

logo-cancer-jeune-parent.jpg


________________________________


 

logo-double-peine

 
 
 
 
 
 

Publié par Hervé TISSIER

Rapport annuel sur la situation de la chimiothérapie des cancers

Ce document présente les données 2011 d’activité hospitalière en cancérologie pour la chimiothérapie des différentes catégories d’établissements de santé, les dépenses liées aux molécules anticancéreuses, notamment les molécules onéreuses remboursées « en sus » des GHS, ainsi que les données 2011 des dépenses liées aux médicaments anticancéreux en ville.

 

Il propose une analyse, d’une part de l’évolution des dépenses et des pratiques de chimiothérapie en lien avec les données épidémiologiques et les données d’activité des établissements, d’autre part de l’évolution de l’offre des anticancéreux, en particulier celle des thérapies ciblées.

 

 

Activité hospitalière

 

En 2011, près de 2 250 000 hospitalisations pour chimiothérapie ont été réalisées dans les établissements de santé dont 91,8 % sont réalisées en séances (hospitalisation de jour). En volume, l’activité hospitalière pour chimiothérapie augmente : le nombre global de séjours s’accroît de 0,6 % entre 2010 et 2011. Le nombre global de séances s’accroît de 3,8 % sur la même période. Le secteur public réalise plus des 2/3 des hospitalisations pour chimiothérapie.

 

Le nombre d’établissements ayant réalisé au moins une hospitalisation (séjour ou séance) pour chimiothérapie est de 669 en 2011 (1/4 des établissements cumulent 72 % des hospitalisations). Le montant total des dépenses d’hospitalisation (séjours et séances) en 2011 est d'environ 1,1 milliard d'euros, en hausse de 3,5 % par rapport à 2010.

 

Au total, 268 677 personnes ont eu une hospitalisation pour chimiothérapie antitumorale, soit une hausse de 2,7 % par rapport à 2010. L’âge moyen reste autour de 62 ans. Depuis quelques années, le nombre de personnes traitées par chimiothérapie semble croître plus vite que le nombre de nouveaux cas de cancers : les éléments d’explication peuvent être des indications de chimiothérapie couvrant une part croissante des cancers, la chronicisation de certains cancers avec un plus grand nombre de cycles de chimiothérapie par personne et des traitements des stades avancés/métastatiques de la maladie.

 

 

Evaluation économique

 

Le rapport présente, par ailleurs, une analyse des dépenses des molécules anticancéreuses inscrites sur la liste des spécialités pharmaceutiques facturables en sus des prestations d’hospitalisation (liste « en sus ») en milieu hospitalier. Ces molécules onéreuses sont remboursées aux établissements de santé afin de permettre aux patients de tous les secteurs d’hospitalisation d’accéder plus équitablement à ces traitements, sous réserve de respecter des référentiels de bon usage.

 

Dans le secteur public, les molécules anticancéreuses représentent, en 2011, 51,5 % du coût total des molécules remboursées de la liste en sus avec une dépense qui s’élève à 1 028 272 951 euros. Les thérapies ciblées représentent à elles seules 34 % de ces dépenses.

 

Dans le secteur privé, les traitements anticancéreux représentent 76,2 % du coût total des médicaments remboursés de la liste en sus, avec une dépense de 415 973 653 euros. Les thérapies ciblées représentent environ 60 % de ce coût.

 

Dans les établissements HAD (hospitalisation à domicile), ces dépenses s’élèvent à 17 528 344 euros (contre 16,2 millions en 2010), avec une part majoritaire de dépenses liées aux cytotoxiques.

 

On note, pour la première fois depuis 2004, que les dépenses liées aux anticancéreux de la liste en sus ont connu un repli de 9 % en moyenne par rapport à 2010, principalement du fait de la diminution du prix du docetaxel.

 

Le rapport présente également les données de dépenses des médicaments anticancéreux du régime général délivrés en ville. Au total, en 2011, la dépense d’anticancéreux « en ville » s’élève à près de 779 millions d’euros, soit une hausse de 1,2 % par rapport à 2010.

 

Ce document fait également le point sur l’accès à l’innovation et particulièrement les thérapies ciblées.

 

 


 

______________________________________________________________________

Publié le 12 juillet 2013 sur le site de l'INCa  ______________________________________________________________________

Rejoindre le groupe
Cancer et Partages
Consultez la page
Cancer et Partages
fbbleu.png Photo-groupe-cancer-et-part.jpg

 

A propos de Cancer et Partages :

Ce groupe est né de la lutte commune de patients et proches contre des aberrations administratives, législatives, conjointes à une inhumanité d'un système soit disant aidant. De là, naissent des situations alliant précarité et désespoir, entrainant parfois plus bas que la maladie des familles entières [...]
 


Stop au cancer sur facebook


 

Commenter cet article